frame

Assister à une séance

Les personnes désireuses d’assister à une séance doivent se munir d’un « billet de séance » qui peut être obtenu auprès d’un député, dans la limite des places disponibles.

L’assistance à la séance publique est bien entendu gratuite, les frais de transports, de restauration et d’hébergement étant à votre charge.

  • S’agissant des questions au gouvernement

Les questions au gouvernement étant très « demandées », et les places disponibles très limitées, l’Assemblée nationale a fixé une limite de 2 billets maximum par députés. De même, le nombre de billets est contingenté par groupe politique : ainsi, les 198 députés du groupe LR disposent de 55 places à répartir entre eux selon la règle du « 1er arrivé, 1er servi ».

A noter que l’ouverture des réservations afin d’assister aux questions au gouvernement dépend de la fixation et de la publication de l’ordre du jour de l’Assemblée nationale, généralement fixé pour les 3 semaines à venir, chaque mardi matin par la Conférence des présidents. L’ordre du jour pouvant de plus être modifié à n’importe quel moment par la Conférence des présidents, il se peut que la réservation des billets afin d’assister aux questions au gouvernement ne soit ouverte que la semaine qui précède celle-ci.

Les questions au gouvernement ont lieu entre 15 et 16 heures, chaque mardi et mercredi d’octobre à juin.

Par ailleurs, s’agissant des séances de questions au gouvernement qui ont lieu lors des éventuelles sessions extraordinaires de juillet et de septembre, une seule séance par semaine est prévue. Le décret déterminant la session extraordinaire fixe les jours de questions au gouvernement, aléatoirement le mardi ou le mercredi. Ces décrets sont publiés généralement fin juin pour juillet et fin août pour septembre.

  • S’agissant des séances ordinaires (examen d’un texte de loi)

L’Assemblée nationale siégeant généralement les mardis, mercredis et jeudis, ces 3 jours concentrent le gros de l’activité parlementaire. Chaque journée est divisée en séances de travail dans l’hémicycle.

D’une manière générale, les députés siègent donc dans l’hémicycle les mardis et mercredi entre 16 et 20 heures, et à partir de 21h30 jusqu’à fin de la séance (selon l’état d’avancement des travaux). Les jeudis, les députés siègent de 9h30 à 13 heures, de 15 à 20 heures et à partir de 21h30. Il arrive, selon l’ordre du jour fixé par la Conférence des présidents, que les députés siègent les lundis après-midi, de 16 à 20 heures, et soir, à partir de 21h30, tout comme les vendredis, sur les mêmes créneaux que les jeudis. Les députés peuvent aussi siéger le samedi, mais cela demeure exceptionnel.

Tout comme pour les questions au gouvernement, les places sont contingentées selon les mêmes règles. Mais il est généralement plus simple d’obtenir ce type de billets de séance que pour les questions au gouvernement, car moins demandé.

  • Règles applicables aux visiteurs

Les visiteurs doivent se présenter au plus tard 30 minutes avant le début de la séance, à l’entrée du public, 33 Quai d’Orsay, Paris 7ème (métro Invalides ou Assemblée nationale).

Les personnes majeures doivent se munir IMPERATIVEMENT d’une pièce d’identité (carte d’identité ou passeport).

Le public admis en séance doit porter une tenue correcte (pour les hommes : veste ou blouson à manches longues, pantalon long). Il se tient assis et découvert ; il peut consulter les documents parlementaires relatifs au débat en cours et prendre des notes. Il doit observer le silence et ne donner aucune marque d’approbation ou de désapprobation.

Un vestiaire gratuit, obligatoire pour les manteaux, les sacs, et les objets personnels, est à la disposition des visiteurs.

  • Pour réserver des billets de séance

Nous vous invitons à effectuer votre demande 6 semaines au plus tôt et 4 semaines au plus tard avant la date souhaitée par mail à julien.aubert@assemblee-nationale.fr ou par téléphone au 01 40 63 05 09, en précisant vos noms, prénoms, date et lieu de naissance, téléphone, ainsi que la date et le type de séance désirés.

Téléchargez le vade mecum en pdf