frame

Réponse à l’article de La Provence du 2 juin 2016 : « migrants à Bonpas »

Suite à l’article du 2 juin 2016 concernant les « migrants à Bonpas : le FN prévoit le pire », Julien AUBERT souhaite préciser :

 

« J’ai lu dans vos colonnes que tout occupé à déclencher la IXème croisade, Hervé De Lepineau s’en est pris à moi à propos du vote du Conseil Départemental sur Bonpas.

Je croyais que l’information était remontée jusqu’à lui que je n’y siège pas et je crois qu’il y a là une forme de harcèlement obsessionnel.

Ma position est que, sur ces sujets compliqués, où éthique et raison d’état s’opposent, les gens qui doutent un peu démontrent qu’ils ne sont pas prisonniers de réflexes automatiques et idéologiques.

Ca n’est pas le cas de Maitre De Lepineau, bien connu pour ne jamais douter de rien. C’est même à cela qu’on le reconnaît. »