Avignon : l’élu Julien Aubert veut une loi qui protège les crèches de Noël (Midi Libre, le 24 novembre 2015)

Avignon : l’élu Julien Aubert veut une loi qui protège les crèches de Noël (Midi Libre, le 24 novembre 2015)

Le député de la cinquième circonscription du Vaucluse, Julien Aubert dépose, ce mardi 24 novembre, deux propositions de loi visant à préserver le patrimoine judéo-chrétien de la France : autoriser la présence temporaire de crèches de Noël dans l’espace public.

Ce mardi 24 novembre 2015, le député de la cinquième circonscription du Vaucluse, Julien Aubert déposera deux propositions de loi. Cette démarche vise, écrit-il dans un communiqué,  “à mettre un terme à la dérive actuelle impulsée par les libres-penseurs qui se drapent dans la laïcité pour aseptiser l’espace public”.

“Préserver le patrimoine judéo chrétien”

Le parlementaire  “Les Republicains” d’Avignon veut compléter le premier alinéa, l’article 1er de la constitution, “en ajoutant la préservation de notre patrimoine judéo-chrétien, de nos traditions, de notre folklore et de nos pratiques culturelles ancestrales”. Julien Aubert propose une seconde évolution législative. Celle-ci concernerait l’article 28 de la loi de 1905 de séparation des églises et de l’Etat.  Cette nouvelle disposition accorderait une exception aux crèches de Noël qui échapperaient “temporairement” à l’interdiction faite au lieu public d’accueillir un signe ou un emblème religieux.

“L’amnésie des libres-penseurs”

Dans son communiqué, le député  exprime son attachement aux traditions folkloriques et à la culture judéo-chrétienne de la France. Il s’insurge contre les libres-penseurs et autres adeptes du “politiquement correct”. Julien Aubert ironise sur “l’amnésie” de ceux qui, “en mai 68 scandaient il est interdit d’interdit” et qui aujourd’hui,  “s’attaquent aux crèches de Noël installées depuis des siècles dans les lieux publics”.