Carpentras a gagné!

Carpentras a gagné!

Julien Aubert, Député de Vaucluse, prend acte de la décision de la CNAC concernant l’hypermarché des Croisières et se félicite que la Commission ait rejeté l’autorisation donnée au projet actuel, conformément à l’avis du représentant de l’Etat à la CNAC.

Il considère que cette victoire est la conséquence d’un combat collectif pour le bon sens et la sauvegarde de l’économie locale, obtenu grâce à la mobilisation de l’Union des Commerçants et de la Chambre des Métiers.

Julien Aubert avait dès le départ exprimé son désaccord sur le fond du dossier et la manière abrupte avec laquelle il avait été imposé aux acteurs locaux. Il se réjouit d’avoir pu être utile à ceux qui avaient contesté la décision de la CDAC en demandant à être auditionné à Paris le 13 novembre pour appuyer leurs légitimes revendications.

Conjointement avec le maire socialiste d’Althen-des-Paluds, Julien Aubert avait développé un argumentaire critique et transpartisan, montrant que le projet était à la fois surdimensionné par rapport aux besoins, hors-sol par rapport à l’économie locale et conduit à la hussarde.

Le maire Francis Adolphe n’avait pas manqué de venir défendre en personne ce dossier auquel il s’est personnellement identifié. L’argumentaire de la décision permettra sous quinze jours de révéler les raisons de la décision de la CNAC et les responsabilités de chacun.

Julien Aubert formule désormais le souhait que les Croisières deviennent une ZAC complémentaire de l’économie du Centre-ville et s’emploiera dans les mois qui viennent à poursuivre cet objectif.