Chasse à la glu : Julien Aubert se félicite du rejet de son interdiction

Chasse à la glu : Julien Aubert se félicite du rejet de son interdiction

Julien Aubert, Député de Vaucluse et Vice-Président du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, se félicite du rejet en Commission du Développement durable de l’Assemblée nationale de l’interdiction de la chasse à la glu.

Ce mercredi 9 mars, la Commission du Développement durable examinait en deuxième lecture le projet de loi relatif à la biodiversité. Laurence Abeille, Député écologiste du Val-de-Marne à l’origine de cette interdiction, bien qu’elle eût le soutien affiché de Barbara Pompili, Secrétaire d’Etat chargée de la biodiversité, a vu son amendement rejeté par les députés présents. Les débats au cours desquels Julien Aubert s’est exprimé au nom de son groupe, ont principalement abordé les conditions de pratique de cette chasse et se sont conclus par un rejet des parlementaires tous bords confondus.

« Je suis heureux que mon intervention dans l’hémicycle lors des questions au gouvernement ait pu susciter l’intérêt de mes collègues sur la pratique de cette chasse traditionnelle. Je suis d’autant plus satisfait que cette fronde a permis de rejeter une interdiction qui aurait porter un coup fatal à l’activité des 2000 chasseurs aux gluaux de Vaucluse et plus largement aux 7000 personne qui pratiquent cette chasse dans notre région », a déclaré Julien Aubert, seul député de Vaucluse présent lors des débats.

 

Retrouvez l’intégralité des débats ci-dessous: