[COMMUNIQUE DE PRESSE] Alertes de Julien Aubert sur les menaces du plan pollinisateur pour les professions agricoles : Barbara Pompili entend mais n’écoute pas.

[COMMUNIQUE DE PRESSE] Alertes de Julien Aubert sur les menaces du plan pollinisateur pour les professions agricoles : Barbara Pompili entend mais n’écoute pas.

Le 18 décembre 2020 Julien Aubert, député de Vaucluse, prenait la défense des professions agricoles dans un courrier adressé au premier ministre au sujet du plan pollinisateur qui leur avait été présenté par le Gouvernement quelques semaines plus tôt. Il évoquait la grande menace que représentait ce plan pour de nombreuses filières agricoles.

Si cette réponse semble aller dans le sens d’une considération des impératifs des producteurs, elle ne tranche pas en faveur de ces derniers en laissant peser sur eux des contraintes pouvant conduire à la disparition des filières concernées.

Par ailleurs, dans le retour formulé par Mme le ministre,  il n’est nullement fait état de l’arrêt de l’utilisation du Phosmet par l’Autorité européenne de sécurité, substance indispensable dans la lutte contre les nuisibles, vitale pour la survie de nombreuses filières comme celles de la cerise et du raisin.

Le député Aubert persiste donc en rappelant qu’il est inopportun d’imposer ces nouvelles interdictions à des professions agricoles éprouvées par la crise. Il s’agit, plus que jamais, d’une question d’intérêt économique et de souveraineté alimentaire.