Distorsion de concurrence en matière de production agricole: Julien Aubert interroge le ministre de l’Agriculture

Distorsion de concurrence en matière de production agricole: Julien Aubert interroge le ministre de l’Agriculture

M. Julien Aubert interroge M. le ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt sur la distorsion de concurrence intra-européenne manifeste à laquelle les producteurs agricoles français doivent faire face. Alors qu’en 2012, le gouvernement a gravement diminué les exonérations de charges sur les travailleurs saisonniers agricoles, les exploitants agricoles doivent aujourd’hui se battre sur un marché hyper concurrentiel. Or, une récente étude de Légumes de France montre que les dés sont « pipés ». En effet, si le coût horaire pour un employeur agricole français est de 10,68€, celui d’un employeur allemand sera de 6€, d’un employeur belge de 7,37€, d’un employeur italien de 7,5€ et d’un employeur espagnol de 7,8€. C’est donc la compétitivité de nos productions agricoles qui en pâti lourdement au regard de celle de nos voisins. Face à un tel constat alarmant, il demande ce que le gouvernement entend prendre comme mesure afin de lutter contre ce déficit de compétitivité flagrant qui dope les exportations allemandes et qui grèvent d’autant les productions françaises.