EDITO : Requiem pour une tradition

EDITO : Requiem pour une tradition

La chasse à la glu, pratique ancienne et coutumière qui consiste à capturer des oiseaux, vient d’être sanctionnée par une cour internationale.

Elle avait déjà été sacrifiée par Macron « préventivement ». Il faut bien quelques symboles à sacrifier aux dieux de l’écologisme, et n’osant pas aller trop loin, on a choisi deux boucs-émissaires : cette capture qui concerne 50 000 oiseaux par an, et les animaux dans les cirques.

Désormais, nouvelle étape, le juge européen nous interdit de prendre une loi d’autorisation de cette pratique. Au plan de la souveraineté, c’est évidemment inacceptable, mais le sujet n’est pas là.

Ceux qui ne pratiquent pas cette chasse et la connaissent de loin y sont indifférents voire hostiles. Ils l’estimeront « barbare » car on capture des oiseaux. Ils imaginent de la colle glu ou un oiseau se débattant dans une espèce de bouillasse gluante, agonisant lentement à l’image du goéland pris sur une plage couverte par une marée noire. La réalité est beaucoup plus simple car l’objectif est de ne pas blesser le volatile pour qu’il puisse ensuite servir. Selon moi, le dommage n’est pas moins « irrémédiable » que les millions d’oiseaux tués par des chats ou les volatiles découpés par les pales des éoliennes…

Ceux qui la pratiquent (et je n’en fais pas partie), en revanche, ont un goût amer. Ils se voient interdire par un juge qui siège à plusieurs milliers de kilomètres de la Provence (la chasse à la glu n’existe que dans 5 départements) une pratique qui n’embêtait personne. Les casseurs de cabanes, les harceleurs écolos, et ceux qui depuis 10 ans pourrissent la vie des chasseurs à la glu seront satisfaits. C’est la victoire de l’Ecologisme d’en haut sur l’écologie rurale qui n’a pas toujours les moyens financiers et de communication pour se défendre. Aujourd’hui, c’est une pratique minoritaire qui est interdite. Cela ne fait que débuter, et un jour viendra où votre coutume, votre tradition, votre hobby sera pris en chasse par des idéologues qui veulent décider de ce que vous avez le droit de le faire. Hélas, il sera sans doute trop tard.