Être Français, ça se demande et ça se mérite

Être Français, ça se demande et ça se mérite

Julien AUBERT, Député de Vaucluse, réagit après les incidents qui ont suivi, mardi soir, en Avignon et ailleurs, la victoire de l’équipe de football d’Algérie contre le Burkina Faso :

« Je suis consterné de voir qu’une victoire sportive puisse être le prétexte à des dégradations et des actes de violence contre les forces de l’ordre.

Je déplore également que, sur le territoire français, ce soit la victoire de l’Algérie qui soit fêtée, plutôt que celle de l’équipe de France. Cela me rappelle les images terribles de la victoire de François Hollande place de la Bastille. Se tromper de victoire ou de pays, c’est un signe, le signe qu’une partie des Français ne se sentent pas “chez eux”. Ceux qui propagent le racisme ont leur part de responsabilité, évidemment mais la première responsabilité de l’intégration échoit à celui qui prétend vivre sa citoyenneté pleinement et qui fait tout pour cultiver sa différence. L’intégration est loin d’être réussie, y compris pour des personnes jouissant de la nationalité française. Ces évènements prouvent, s’il en était besoin, que l’UMP a raison de vouloir mettre fin à l’acquisition automatique de la nationalité française pour les enfants nés en France de parents étrangers, comme elle a combattu avec succès la néfaste réforme du droit de vote des étrangers.

La nationalité française, il ne faut pas la recevoir comme les allocations de fin de mois : il faut la souhaiter vraiment. Il faut la vouloir et donc la demander, ce qui révèle alors une volonté d’appartenir à une nation et un souhait de participer au bien-vivre ensemble. »