Julien Aubert effectue une visite inopinée à la prison du Pontet

Julien Aubert effectue une visite inopinée à la prison du Pontet

Suite à une erreur du greffe pénitentiaire qui a confondu deux détenus homonymes qui a conduit à la libération par erreur d’un criminel le 3 novembre dernier, et au très récent suicide d’un détenu mineur, Julien Aubert, Député de Vaucluse, a effectué ce vendredi 6 novembre à 8h30 une visite inopinée du centre pénitentiaire d’Avignon-Le Pontet.

Profitant des dispositions de la loi du 15 juin 2000 renforçant la protection de la présomption d’innocence et les droits des victimes, Julien Aubert a pris connaissance de la situation in vivo, et a rencontré le personnel pénitentiaire, ainsi que la direction. Ils ont ainsi pu abordé différents sujets comme la surpopulation carcérale (trois détenus par cellule dans certains centres), le trafic clandestin de drogue, le problème de radicalisation des détenus et le manque croissant de personnel.

« Je salue le travail difficile des agents pénitentiaires qui font de leur mieux avec des moyens de plus en plus limités. Le nombre de détenus augmente alors que le nombre de places stagne. Au greffe du Pontet, l’agent le plus expérimenté était là depuis moins d’un an ! Il faut que Christiane Taubira ouvre les yeux sur ce que vivent au quotidien les agents dont elle a la responsabilité, et fasse le nécessaire afin que les politiques carcérale et pénale soient renforcées au plus vite. Au même titre que le Ministre de l’Intérieur, elle est aussi responsable de la sécurité de tous et doit s’en rendre compte ! », a déclaré Julien Aubert.

« J’espère de tout cœur que ce prisonnier en cavale sera arrêté très rapidement et j’ai toute confiance en nos services de police pour mener à bien cette mission », a-t-il ajouté.