Julien Aubert se félicite des récentes déclarations de Mme Samia Ghali

Julien Aubert se félicite des récentes déclarations de Mme Samia Ghali

Julien Aubert, Député de Vaucluse, est heureux de constater que certains élus de gauche envisagent une politique ferme en matière de sécurité. Il se félicite des récentes déclarations de Mme Samia Ghali, sénatrice-maire PS des XVe et XVI arrondissements de Marseille, appelant à l’intervention de l’armée dans les quartiers sensibles marseillais.

Il rappelle que le 23 août dernier, dans la cité des Amandiers à Carpentras (Vaucluse), une fusillade faisait deux blessés. Ce n’est donc pas seulement l’agglomération marseillaise ou les seules 15 zones prioritaires de sécurité définies par le gouvernement qui sont touchées par ce fléau, mais bien l’ensemble du territoire national.

Une intervention est aujourd’hui indispensable. Outre le trafic de drogue qui gangrène ces quartiers difficiles et perturbe le quotidien de leurs habitants, l’explosion du nombre d’armes de guerre en circulation impose des mesures d’exception.

De toute évidence, l’ordre républicain vacille. Nous ne faisons plus face à une situation « normale » de police. Nos forces de l’ordre ne sont pas suffisamment équipées pour ce type d’interventions. Il en appelle donc à ce que les forces armées puissent agir en soutien, voire en remplacement, des forces de police.

De plus, il demande une plus grande fermeté en matière judiciaire par l’alignement des peines et procédures pour les individus convaincus de possession d’armes de guerre sur celles relatives aux actes de terrorisme, les trafics d’armes et de drogue étant sources principales de financement des mouvances terroristes qui menacent notre pays.

Tags: