Julien Aubert votera contre le traité européen

Julien Aubert votera contre le traité européen

A partir de ce mardi 2 octobre, l’Assemblée nationale examinera le projet de loi autorisant la ratification du traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance au sein de l’Union économique et monétaire (TSCG).

Si Nicolas Sarkozy avait eu le courage de signer ce traité sous la pression des évènements – ce qui eut pour conséquence d’éteindre la crise de l’euro –, François Hollande n’a nullement profité des mois qui se sont écoulés pour trouver un système plus pérenne.

Déresponsabiliser les dirigeants français en externalisant la règle d’or est un mauvais service donné à l’Europe. Une fois cette règle inscrite dans le marbre européen, elle consacrera une seule politique possible d’austérité, une « Politique d’Austérité Commune ». Il sera alors difficile, au niveau national, de revenir éventuellement dessus, et fera de l’Europe le bouc-émissaire des tous les maux économiques.

Depuis 20 ans, on demande au Législateur de résoudre les problèmes que nous n’aurions pas rencontrés si nous n’avions pas intensifié la tendance fédéraliste de l’Union Européenne. Il est grand temps de changer de recette . Non au fédéralisme qui ne dit pas son nom : la France doit avoir le courage de se réformer seule !

C’est pourquoi je voterai contre la ratification de ce traité.

Retrouvez mon intervention de ce matin sur France Bleu Vaucluse: