Macron à Belfort pour se réconcilier avec le nucléaire : ma réaction

Après 10 années de Trahison énergetique, ⁦Emmanuel Macron vient se refaire une virginité sur le sujet de la souveraineté et du nucléaire. Il aurait plutôt du présenter ses excuses ! Décryptage :

➡️ Premièrement, c’est un vrai boa que Barbara Pompili vient d’avaler avec les annonces d’Emmanuel Macron qui effacent 5 années d’errance et d’erreurs : révision de la PPE, abandon des promesses de 2019 de fermer des réacteurs, … Si elle a un peu d’honneur, elle devrait démissionner !

➡️ Par ailleurs, à Belfort, Macron ment sur Alstom : il s’est opposé aux alternatives proposées (partenariat avec Mitsubishi ou rachat par l’Etat des 30% détenus par Bouygues dans le capital d’Alstom). Il était au courant très en amont puisqu’il avait commandé une étude sans en informer Bercy.

➡️ En effet, à peine arrivé à l’Élysée, « Macron avait commandé au cabinet américain AT Kearney un rapport qui fixait dans les grandes lignes le démantèlement du groupe français », écrit le Canard enchainé du 28 mars, découverte faite par hasard par les parlementaires de la commission d’enquête !

➡️ Quand au nouveau champion Alstom dans les transports, il faut indiquer que ce n’est pas un achat de Bombardier mais une fusion qui permet à la Caisse des Dépôts du Québec de devenir l’actionnaire principal. Alstom n’est plus une entreprise française.

Tags: