Nous auditionnons en commission le premier président de la Cour des comptes

Nous auditionnons en commission le premier président de la Cour des comptes

Après 15 jours en commission des affaires économiques, je réintègre la commission des finances. Nous auditionnons Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes, sur les prévisions budgétaires 2019. Pour 2017, la Cour explique que si le solde public s’est amélioré, cela tient au dynamisme inexpliqué des recette tandis que l’effort sur la dépense aura eu un impact nul. Les dépenses ont même plutôt augmenté, et sur un rythme supérieur à la tendance moyenne des 5 dernières années.
Depuis 10 ans, la dette publique rapportée au PIB a augmenté de 33 points pour atteindre 96,8% en 2017. Nous sommes le seul pays de la zone euro dans ce cas. L’Etat est celui qui a le plus souffert en 10 ans du fait de recettes peu dynamiques.
Dans la stratégie budgétaire 2017, le talon d’achille reste la maîtrise de la dépense locale, qui est loin d’être gagnée vu la résistance des pouvoirs locaux à la contractualisation voulue par le gouvernement.

Après 15 jours en commission des affaires économiques, je réintègre la commission des finances. Nous auditionnons Didier…

Publiée par Julien Aubert sur Mardi 3 juillet 2018