ATELIERS EN NON-MIXITE : CONTRE LA DISCRIMINATION, LE COMBAT JUDICIAIRE CONTINUE !

Le Tribunal judiciaire de Bobigny a rejeté notre demande de dissolution du syndicat SUD  EDUCATION 93, considérant notamment que les « ateliers en non-mixité raciale » n’étaient pas discriminatoires.

De tels ateliers, selon le Tribunal, poursuivraient l’objectif de « critiquer de prétendues discriminations raciales à l’école », et seraient donc par nature 
non-discriminatoires, quelle que soit leur méthode d’organisation, y compris en « non-mixité raciale ».

Nous ne comprenons pas cette prise de position du Tribunal, qui pourrait s’interpréter comme donnant un blanc-seing à toutes les méthodes d’organisation d’ateliers, y compris en excluant des personnes sur le fondement de leur couleur de peau (« non-mixité raciale »), dès lors que le thème de l’atelier invoque la lutte contre les discriminations.

Sidérant paradoxe.

La République n’a pas de couleur de peau. La France ne se divise pas. Nous continuerons notre combat judiciaire contre les pratiques délétères de SUD EDUCATION 93 et nous ferons appel de cette décision.

Je soutiens Oser La France, je signe la pétition ci-dessous

petition-cover

Target: 0 Signatures Received: 0

0%

Sorry, petition did not start yet.