Projet de loi « Agriculture et alimentation en séance publique »

Cette semaine a démarré à l’Assemblée nationale l’examen du projet de loi « Agriculture et alimentation en séance publique ».

Je suis intervenu sur l’article premier pour faire part de mes craintes notamment sur la contractualisation obligatoire qui ne s’adapte pas aux variations de saisons, et par conséquent de prix, propres au secteur des fruits et légumes. A titre d’exemple, en Vaucluse, lors de la crise agricole, une salade revenait entre 0,25 et 0,30 euros au producteur pour un prix de final oscillant entre 0,90 et 1,30 euros.

L’examen du texte se poursuit cette semaine à l’Assemblée.

 

https://www.facebook.com/JulienAubert.fr/posts/723671694423653

Tags: