Projet de loi d’avenir agricole : Julien Aubert défend les éleveurs et les chasseurs

Dans le cadre de l’examen en 2ème lecture du projet de loi d’avenir de l’agriculture et de la forêt, Julien Aubert, Député de Vaucluse, a déposé et cosigné près de 70 amendements, dont une partie portant sur la chasse.

Alerté par la Fédération nationale des Chasseurs, il a déposé une quinzaine d’amendements portant par exemple :

  • sur la représentation des fédérations départementales des chasseurs dans les conseils d’administration des SAFER ;
  • sur la distinction, pour la responsabilité sanitaire, entre les parcs, enclos et autres lieux où sont détenus en captivité des espèces de gibier dont la chasse est autorisée, et l’ensemble des détenteurs ou titulaires de droit de chasse ;
  • sur l’intervention des fédérations départementales dans le cadre des prélèvements de loups.

Malheureusement, aucun des amendements défendus n’a été retenu par le gouvernement et sa majorité. « Je ne peux que déplorer le manque d’écoute du gouvernement et de sa majorité, même si, il faut l’avouer, les lignes commencent doucement à bouger, notamment sur la question du loup. Gauche et Droite finissent par trouver certains points d’accord, comme par exemple sur la question des prélèvements », estime Julien Aubert.

Tags: