Réaction au communiqué de Marion Maréchal Le Pen à propos de la mosquée de l’Avenue Notre Dame de Santé

Réaction au communiqué de Marion Maréchal Le Pen à propos de la mosquée de l’Avenue Notre Dame de Santé

Je suis très étonné par l’exagération des propos que Marion Maréchal Le Pen tient à mon encontre, alors que je m’occupe d’un problème qui se situe dans ma circonscription et non dans la sienne.

Lors de ma conférence de presse, je ne l’avais pas mise en cause. Bien au contraire, j’appelais les autres élus à me soutenir dans ma démarche, qui vise au respect de l’ordre républicain, ce qu’elle devrait approuver. C’est un comble d’être publiquement agressé lorsqu’on tend la main aux autres !

Cela ne prouve qu’une chose : le FN est obsédé par l’UMP, qu’il considère comme son principal adversaire, ce que je ne peux que déplorer. Cette obsession a déjà poussé Marine Le Pen à faire élire François Hollande et à faire battre Nicolas Sarkozy. En bon gaulliste, j’essaie de m’extraire des clivages partisans, car la critique systématique a ses limites.

Pour finir par une pointe d’humour, je suis désolé d’avoir réveillé la belle au bois dormant de Carpentras, qui en est à « poser des questions ». Moi, ce qui m’intéresse, c’est de proposer des réponses.