Retrouvez l’interview parue dans la Provence.