Roms: l’intégration “possible” (Ayrault) (leFigaro.fr, le 1er octobre 2013)

Roms: l’intégration “possible” (Ayrault) (leFigaro.fr, le 1er octobre 2013)

Jean-Marc Ayrault a estimé aujourd’hui à l’Assemblée nationale qu’il n’y avait «pas de raison d’exacerber» la question des Roms et jugé possible «l’intégration» de cette population à condition qu’elle respecte «les lois de la République».

«S’agissant des Roms, effectivement il y a des situations très difficiles qui donnent lieu à l’installation de campements» illicites, a expliqué Jean-Marc Ayrault interrogé lors de la séance des questions d’actualité par le député UMP Julien Aubert. Mais ces problèmes peuvent être réglés par l’application de la circulaire gouvernementale d’août 2012 qui concilie selon lui fermeté et accompagnement des familles.

C’est la première fois que le chef du gouvernement s’exprime directement sur le sujet depuis les propos très controversés de son ministre de l’Intérieur Manuel Valls. «C’est illusoire de penser qu’on réglera le problème des populations roms à travers uniquement l’insertion», avait-il expliqué. «Les solutions d’intégration» ne peuvent «concerner que quelques familles» et il n’y a «pas d’autre solution» que le démantèlement des campements et les reconduites à la frontière». Des déclarations qui ont suscité une vive polémique et un couac gouvernemental après le sévère tacle de la ministre du Logement Cécile Duflot qui a accusé son collègue d’avoir tenu un discours mettant “en danger le pacte républicain”. Des propos qualifiés “d’insupportables” par Manuels Valls.