Supporters de foot. 22 parlementaires ” jouent collectif pour le foot” (Ouest France, le 4 mai 2015)

Supporters de foot. 22 parlementaires ” jouent collectif pour le foot” (Ouest France, le 4 mai 2015)

Vingt-deux députés ou sénateurs, signent une tribune pour proposer une loi, afin d’imposer « la représentation des supporters dans les instances nationales du football »

Vingt-deux parlementaires, onze de droite, onze de gauche, soit deux équipes titulaires de foot, signent une tribune commune pour défendre une proposition de loi afin d’imposer « la représentation des supporters dans les instances nationales du football » (en clair, la Fédération Française de football et la Ligue de football professionnels). Ils défendent aussi la création d’un conseil de supporters au sein de chaque club professionnel.

Cette idée de proposition d’une loi « transcourant « est née à Nantes, du fruit de la réflexion d’A la Nantaise, une association qui fête ses 5 ans.

Voici le texte de la tribune :

Sur le terrain comme au Parlement, pour un football qui reconnaisse les supporters, jouons collectif !

Le football n’est pas l’affaire de quelques-uns, mais l’affaire de tous. Il invite à jouer collectif. Il rassemble les énergies autour de principes de progrès : la culture de l’altruisme et le goût du beau geste, l’ancrage territorial et l’esprit d’équipe, le culte de la formation et la transmission des valeurs éthiques. Sport populaire, le football ne peut en aucun cas être considéré comme un élément hors sol mais doit au contraire rester connecté aux réalités économiques et sociales des territoires. Il doit donc entretenir le lien avec ceux qui l’aiment.

Trop souvent considérés soit comme de violents délinquants soit comme des consommateurs dociles, les supporters de football doivent être reconnus comme des acteurs essentiels de ce sport, capables de se responsabiliser autour d’idées citoyennes. Tous les observateurs constatent que le dialogue entre autorités du football, d’une part, et publics se rendant dans les stades, d’autre part, connaît un retard alarmant en France, en comparaison avec la totalité de nos voisins européens.Mettre en place un véritable cadre d’expression permettant aux supporters organisés selon des principes démocratiques et républicains d’obtenir le droit à la parole est devenu indispensable. La nécessaire politique de fermeté et de répression contre chaque comportement répréhensible ne peut s’avérer efficace que si elle est associée à une non moins nécessaire politique de médiation. Par ailleurs,l’intégration des supporters citoyens dans les lieux de décisions sera le gage d’une plus grande transparence et d’une plus grande durabilité du football français.

Parlementaires de sensibilités diverses, en concertation avec les responsables du Conseil National des Supporters de Football, nous déposerons donc une proposition de loi au service d’une vision collective du sport. Cette proposition vise à imposer une représentation des supporters dans les instances nationales du football qui,rappelons-le, agissent dans le cadre d’une délégation de service public. Par ailleurs,nous souhaitons qu’un conseil des supporters, composé de membres élus et engagés contre toute forme de violence et de discrimination, soit constitué au sein de chaque club professionnel afin de garantir à la fois l’intérêt des supporters et l’intérêt général des clubs.

Sur l’aile gauche comme sur l’aile droite, nous saurons tous jouer dans le même sens car le football populaire et responsable que nous aimons ne peut exister que s’il est animé par des valeurs : celles de la responsabilité sociétale, de la démocratie participative et de la citoyenneté active. Collectif, en mouvement, vers l’avant : les ingrédients du beau jeu !

Les signataires :

Damien Abad, Député de l’Ain (UMP) – Julien Aubert, Député de Vaucluse (UMP) – Dominique Bailly, Sénateur du Nord (PS) – Jean-Marie Bockel, Sénateur du Haut-Rhin (UDI) – Marie-George Buffet, Députée de la Seine-Saint-Denis (PCF) – Ronan Dantec, Sénateur de Loire-Atlantique (EELV) – Jean-Pierre Decool, Député du Nord (app. UMP) – Nicolas Dupont-Aignan, Député de l’Essonne (DLF) – Sauveur Gandolfi-Scheit, Député de la Haute-Corse (UMP) – Jean Glavany, Député des Hautes-Pyrénées (PS) – Razzy Hammadi, Député de la Seine-Saint-Denis (PS) – Guénhaël Huet, Député de la Manche (UMP) – Christian Hutin, Député du Nord (MRC) – Jean-Luc Laurent, Député du Val-de-Marne (MRC) – Jean-Jacques Lozach, Sénateur de la Creuse (PS) – Didier Mandelli, Sénateur de Vendée (UMP) – Laurent Marcangelli, Député de la Corse-du-Sud (UMP) – Alain Néri, Sénateur du Puy-de-Dôme (PS) – Bruno Retailleau, Sénateur de Vendée (UMP) – François de Rugy, Député de Loire-Atlantique (EELV) – André Trillard, Sénateur de Loire-Atlantique (UMP) – Yannick Vaugrenard, Sénateur de Loire-Atlantique (PS)