Transition énergétique : Julien Aubert s’interroge sur le détricotage en cours de la loi

Transition énergétique : Julien Aubert s’interroge sur le détricotage en cours de la loi

Julien Aubert, Député de Vaucluse et porte-parole du Groupe UMP sur la transition énergétique, s’interroge sur le détricotage en cours de la loi de transition énergétique portée par Ségolène Royal au Parlement. 

Ce vendredi 30 janvier, la publication par les Échos d’un rapport du Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD), de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) et de l’Inspection générale des finances (IGF), fait éclater le scénario de rénovation énergétique voulu par le gouvernement en demandant la suppression de la prime pour travaux de rénovation.

Ce désaveu fait suite à celui impulsé par le Ministre il y a deux semaines, à propos du nucléaire. En effet, découvrant (un peu tard semble-t-il) les difficultés d’Areva, Ségolène Royal déclarait qu’il fallait « programmer la construction d’une nouvelle génération de réacteurs qui prendront la place des anciennes centrales lorsque celles-ci ne pourront plus être rénovées ». Rappelons que des propositions portées par l’UMP à ce sujet avaient été systématiquement repoussées à l’automne dernier.

A partir du moment où deux moteurs de la loi en cours d’examen viennent successivement d’être remis en cause, le gouvernement ferait mieux de retirer son projet de loi et réécrire sa copie.