Vaucluse: manifestation à Apt pour le maintien de la maternité (LeParisien.fr, le 22 novembre 2014)

Vaucluse: manifestation à Apt pour le maintien de la maternité (LeParisien.fr, le 22 novembre 2014)

Environ 1600 personnes selon les organisateurs, 1200 selon les gendarmes, ont manifesté samedi après-midi à Apt (Vaucluse) pour protester contre un projet de fermeture de la maternité de la ville.
Les manifestants ont défilé depuis l’hôpital jusqu’à la mairie, derrière des banderoles où on pouvait lire notamment: “non à la désertification médicale” et “nous garderons la maternité, la chirurgie et les services publics”.

“Il existe des solutions pour maintenir cette maternité de qualité, si le gouvernement veut bien les entendre, plutôt que de la stigmatiser, par exemple un partenariat avec l’hôpital d’Avignon sur des gardes de médecins gynéco-obstétriciens”, a fait valoir Chantal Haeck, porte-parole du comité des usagers, citant l’exemple des sages-femmes de cette maternité qui “prennent des gardes à Avignon pour garder leur niveau de compétence”.

Les manifestants ont reçu le soutien des élus locaux, qui ont déposé “cette semaine”, selon Mme Haeck, une motion de soutien auprès de l’Agence régionale de santé (ARS) “qui préconise la fin des accouchements à l’été 2015”. “Il faut 54 minutes pour aller à la maternité la plus proche, à Cavaillon, alors que l’ARS affirme qu’il faut 30 minutes!”, a encore souligné Mme Haeck.

Interrogée mercredi à l’Assemblée nationale par le député UMP de la circonscription Julien Aubert sur la menace de fermeture de la maternité d’Apt, la ministre de la Santé Marisol Touraine avait répondu: “les enjeux auxquels nous sommes confrontés sont des enjeux de sécurité. C’est la raison pour laquelle une mission a été demandée. Cette mission est en cours. Le résultat de cette mission sera connu en décembre prochain. A partir de là, une consultation sera engagée”.