Voeux de Julien Aubert, Député de Vaucluse

Voeux de Julien Aubert, Député de Vaucluse

Chère Madame, Chère Mademoiselle, Cher Monsieur,

Depuis juin 2012, je suis votre Député et vous représente à l’Assemblée Nationale.

Elu dans cette nouvelle circonscription, qui s’étend de Carpentras jusqu’à Pertuis, en passant par Sault, Mormoiron, Apt et Gordes, je me suis immédiatement investi, avec détermination et énergie, dans cette tâche d’une formidable ampleur.

Je veux être digne, par mon travail, de la confiance que les électeurs m’ont accordée.

Depuis mon élection, je suis intervenu à de nombreuses reprises, à l’Assemblée Nationale, en interrogeant oralement le Gouvernement, en déposant des amendements, des propositions de lois, des questions écrites, en interpellant les ministres sur des sujets nombreux et variés qui intéressent notre circonscription : famille, sécurité, emploi, services publics, fiscalité, agriculture, entreprises, logement, immigration et laïcité etc. Vous pouvez d’ailleurs consulter la plupart de mes interventions sur mon site « www.julienaubert.fr » et vous abonner à une lettre d’information.

Je considère cependant que le rôle d’un Député est aussi d’être proche des habitants de sa circonscription et, autant que faire se peut, de les aider, de relayer leurs préoccupations auprès des pouvoirs publics. C’est la raison pour laquelle j’ai souhaité ouvrir quatre lieux d’accueil, à Carpentras, Pertuis, Sault et Apt et que j’assure, en outre, des permanences dans les mairies, afin de recevoir celles et ceux qui le souhaitent. Si tel est votre cas, n’hésitez pas à me contacter par courrier (BP 70045 – 84202 Carpentras Cedex), par téléphone (04 90 67 94 12) ou par courrier électronique (jaubert@assemblee-nationale.fr).

Je souhaite que cette proximité, à laquelle je tiens particulièrement, permette de faciliter nos échanges et de créer un lien permanent entre vous et moi.

La France est, depuis quelque temps, frappée par un climat de crise et de révolte. Je suis solidaire des citoyens, exaspérés notamment par une pression fiscale massive, mais il faut éviter de se dresser les uns contre les autres. Aucun républicain ne peut souhaiter cela.

Je forme donc le vœu que 2014 soit une année de redressement national.

Chère Madame, Chère Mademoiselle, Cher Monsieur, je vous souhaite une très bonne année 2014 : santé et bonheur pour vous et ceux qui vous sont chers !

Julien AUBERT

Député de Vaucluse